Menu

La Souffleuse

« comme le sens a besoin des mots, ainsi les mots ont besoin de notre voix »

Le court métrage : films et générations

Cette deuxième séance de projection des courts-métrages français en compétition met à l’honneur le lien complexe entre différentes générations et dépeint une jeunesse soucieuse qui hésite entre rejet des aînés et de leur influence sur leur vie et acceptation d’une aide qui se révèle vitale. Lutter contre l’ennui, lutter contre l’absence de perspectives par le jeu ou par la drogue, telles sont les motivations qui poussent les héroïnes de La Ducasse et de La Route du sel à sortir, à se confronter à un monde qui ne ménage pas de place pour elles. Si l’impression d’être limité et de voir les contours de sa vie prendre une forme précise à laquelle les protagonistes ne s’identifient pas est persistante, la nonchalance, et avec elle l’espoir tu en un lendemain difficile mais dont le présent en vaut bien un autre, confère à cette jeunesse française le sentiment que malgré la peine, ça ira. (suite…)

Le court métrage : un cinéma de l’initiation

Le Champs-Elysées Film Festival, parce qu’il projette des films américains et français, permet la comparaison. Celle-ci se révèle précieuse, non pas pour en conclure qu’une nation est plus talentueuse que l’autre, mais parce qu’elle permet de mettre en exergue les grandes questions qui les tourmentent. A la fin de la projection des huit courts-métrages américains, force est de constater que deux thématiques obsèdent leurs artistes : l’adolescence et l’étrange. Tous traitent en effet d’une première fois ou d’un dévoilement, celui-ci souvent expérimenté dans la peur. (suite…)

Le court métrage : filmer l’Autre

C’est dans une petite salle du cinéma le Balzac que le public venu voir les courts métrages français en compétition est accueilli. Espace vite perçu comme intime du fait de sa taille et d’un sentiment d’entre-soi qui ne manque pas d’émerger, la salle est rapidement peuplée par les équipes des films et par le jury, tous prêts à discuter avec enthousiasme de leur travail. A la clé de cette séance, un prix du public, les spectateurs étant invités à voter. (suite…)

Abonnez-vous à mon blog par email: